Articles

6
résultats trouvés
1 - 6 de 6 résultats
Date:
Fadoua el Filali est responsable de la cellule de prise en charge pour les femmes victimes de violences au tribunal de première instance de Salé. Elle aide depuis de nombreuses années les femmes victimes de violences à accéder à la justice et à d'autres services essentiels. Récemment, elle a travaillé pour trouver de nouveaux moyens d'atteindre et d'aider les femmes pendant la pandémie de la COVID-19...
Date:
Saliha Najeh, Cheffe de l'Unité de Prise en charge des femmes victimes de violence relavant de la Préfecture de de Police de Casablanca s'est engagée à faire de son unité un lieu sûr pour les femmes et les filles qui subissent des violences dans toute la ville...
Date:
J'ai toujours eu peur de la police. On entend des histoires de femmes qui se rendent au poste de police pour dénoncer leurs maris violents mais on leur dit « Vous le méritez ». J'ai des amies qui se sont rendues au commissariat avant la création des unités de prise en charge pour les femmes victimes de violence. Selon elles, c'était un cauchemar...
Date:
Tunis, 3 juillet 2018 – Le Ministère de la Femme, de la Famille, de l'Enfance et des Seniors (MFFES) organise, en partenariat avec l’ONU Femmes Maghreb et le Centre de Recherche et de Formation sur la Femme Arabe CAWTAR, le séminaire de lancement du Plan d’Action National de mise en œuvre de la Résolution du conseil de sécurité 1325. La cérémonie qui se tiendra sous le patronage de M. Hedi Elmekni Secrétaire du...
Date:
Le Ministère de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme (MSNFCF) organise, en partenariat avec ONU FEMMES ( Entité des Nations Unies pour l’Autonomisation des femmes et l’Egalité des sexes) le 18 mai 2017 (de 8h30 à 12h30), au Centre National de Formation des Personnels Spécialisés (CNFPS) à Birkhadem (Alger) , une journée d’information sur les actions entreprises par le Ministère, en coopération avec ONU Femmes, autour de l’amélioration de la qualité des services de l’action sociale (en particulier les DASS).
Date:
Les expertes et experts pensent qu’avec l’adoption de la nouvelle loi contre la traite des personnes, les autorités pourront plus facilement mener des enquêtes et engager des poursuites à l’encontre des auteurs de ce crime très répandu.