Articles

5
résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats
Date:
ONU Femmes a organisé, conjointement avec l’Instance de Vérité et Dignité (IVD), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) et le Programme d'appui à la réforme de la justice (PARJ), des sessions de formation au profit des enquêteurs de l’IVD, des avocats et des magistrats siégeant au sein des chambres spécialisées de Sousse, Sfax, Gabès et Kairouan.
Date:
Journée d'étude sur les loi contre la VFF regards croisés: Maroc-Tunisie  Les deux journées étaient organisées à l’occasion de la présence à Rabat de Madame Sana Ben Achour, juriste tunisienne qui a participé à la rédaction de la loi tunisienne et militante des droits des femmes. Les deux moments ont ciblé les différentes parties prenantes impliquées dans le processus l&eacute...
Date:
« Nous sommes entre le choc des départs et l’anticipation des retours » c’est avec cette phrase que Mouhamed Fakhreddine Louati, de l’Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES), a décrit la situation à laquelle fait face la Tunisie suite aux nombreux départs de jeunes tunisiens et tunisiennes vers la Syrie. Il faisait partie des vingt analystes qui ont intervenu dans un colloque international et interdisciplinaire sur les “Radicalités religieuses au féminin – Cas du Maroc et de la Tunisie”, organisé le 3 décembre 2016 à l’Université Internationale de Rabat (UIR) en partenariat avec ONU Femmes Maghreb.
Date:
En partenariat avec le Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance et avec la collaboration du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme, l’ONU Femmes Tunisie a organisé le 19 et 20 octobre 2016, un atelier de restitution et d’opérationnalisation des résultats de l’étude « Femmes travaillant en milieu rural et leur accès à la Protection Sociale ».
Date:
Pour renforcer le travail de l’IVD, et plus spécifiquement concernant l’intégration de la perspective de genre durant le processus de justice transitionnelle, cinq membres de l’IVD ont participé à une mission au Maroc, grâce à l’appui du Conseil National des Droits de l’Homme, où ils ont rencontré des anciens membres de l’Instance Equité et Réconciliation (IER).