Articles

3
résultats trouvés
1 - 3 de 3 résultats
Date:
Comment les constructions sociales de masculinité et de féminité au sein de la société tunisienne influencent-elles les phénomènes d’adhésion à l’extrémisme violent ? Voilà une question à laquelle ONU Femmes et OXFAM ont essayé d’apporter une réponse à travers une étude conjointe intitulée « Penser le genre dans les réponses à l’extrémisme violent en Tunisie - Enjeux conceptuels, état des lieux, pistes d’action » présentée lors d’un séminaire organisé le 16 novembre à Tunis.
Date:
« Nous sommes entre le choc des départs et l’anticipation des retours » c’est avec cette phrase que Mouhamed Fakhreddine Louati, de l’Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES), a décrit la situation à laquelle fait face la Tunisie suite aux nombreux départs de jeunes tunisiens et tunisiennes vers la Syrie. Il faisait partie des vingt analystes qui ont intervenu dans un colloque international et interdisciplinaire sur les “Radicalités religieuses au féminin – Cas du Maroc et de la Tunisie”, organisé le 3 décembre 2016 à l’Université Internationale de Rabat (UIR) en partenariat avec ONU Femmes Maghreb.
Date:
Le 2 mars 2016, les résultats de l’étude nationale « Les violences fondées sur le genre dans l’espace public en Tunisie » ont été présentés. L’étude, menée par le Centre de Recherche, d’Etude de documentation et d’Information sur la Femme (CREDIF) en partenariat avec ONU Femmes, est la première en Tunisie à se focaliser sur les violences à l’encontre des femmes dans l’espace public.