Articles

5
résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats
Date:
Comment les constructions sociales de masculinité et de féminité au sein de la société tunisienne influencent-elles les phénomènes d’adhésion à l’extrémisme violent ? Voilà une question à laquelle ONU Femmes et OXFAM ont essayé d’apporter une réponse à travers une étude conjointe intitulée « Penser le genre dans les réponses à l’extrémisme violent en Tunisie - Enjeux conceptuels, état des lieux, pistes d’action » présentée lors d’un séminaire organisé le 16 novembre à Tunis.
Date:
Quatre années après l’adoption de la constitution et sept années après la révolution de 2011, les premières élections municipales font parvenir 47% de femmes aux conseils locaux lors des élections municipales du 06 Mai 2018.
Date:
Mehrezia Maïza Labidi a présidé un grand nombre des sessions plénières qui ont conduit à la création de la nouvelle constitution de la Tunisie, dans laquelle figure une clause garantissant les droits des femmes. Ardente défenseuse de la participation et du leadership des jeunes femmes dans la politique, elle a pris part au Forum de haut niveau de femmes leaders pour la transformation de l’Afrique et au lancement du Réseau des femmes leaders africaines.
Date:
« Nous sommes entre le choc des départs et l’anticipation des retours » c’est avec cette phrase que Mouhamed Fakhreddine Louati, de l’Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES), a décrit la situation à laquelle fait face la Tunisie suite aux nombreux départs de jeunes tunisiens et tunisiennes vers la Syrie. Il faisait partie des vingt analystes qui ont intervenu dans un colloque international et interdisciplinaire sur les “Radicalités religieuses au féminin – Cas du Maroc et de la Tunisie”, organisé le 3 décembre 2016 à l’Université Internationale de Rabat (UIR) en partenariat avec ONU Femmes Maghreb.
Date:
Des universitaires de cinq Facultés de droits & sciences juridiques de Tunis, Sfax, Jendouba et Sousse, avec l’appui d’ONU Femmes, se sont réunis du 5 au 7 mai 2016 pour analyser le Code du Statut personnel sur le plan juridique dans le cadre du colloque sous le thème « Code du Statut Personnel : la révolution continue ». 562 participants dont 295 étudiants ont assisté à l’événement, tenu à la bibliothèque nationale de Tunis.