Articles

6
résultats trouvés
1 - 6 de 6 résultats
Date:
La violence à l’égard des femmes ne doit pas être considérée comme un simple acte ou incident. Il s’agit d’un phénomène sociétal structurel et institutionnel. Des lois discriminantes qui distinguent entre les hommes et les femmes sont des lois qui non seulement légitimisent la violence mais la banalise car la loi institutionalise et légitimise la violence. C’est pour cela qu’il est...
Date:
Journée d'étude sur les loi contre la VFF regards croisés: Maroc-Tunisie  Les deux journées étaient organisées à l’occasion de la présence à Rabat de Madame Sana Ben Achour, juriste tunisienne qui a participé à la rédaction de la loi tunisienne et militante des droits des femmes. Les deux moments ont ciblé les différentes parties prenantes impliquées dans le processus l&eacute...
Date:
Les signataires du programme HEPP2/PNUD   Le Maroc, a connu, durant la dernière décennie, de grands chantiers institutionnels tels que la régionalisation avancée, et a renouvelé à travers la Constitution de 2011 son engagement à la consolidation des droits humains et à l’élimination des discrimination fondées sur le genre. Ces avancées sont étroitement liées aux efforts entamés en...
Date:
Dans le cadre de l’intégration de l’approche Genre dans la production des indicateurs statistiques ainsi que des études approfondies relatives à la situation des femmes en Tunisie, l’Institut National de la Statistique, avec l’appui d’ONU Femmes, organise un cycle de conférences régionales pour présenter les résultats de l’analyse Genre par gouvernorat des données disponibles du Recensement 2014.
Date:
C’est par ce qu’elles rencontrent plus de difficultés pour accéder à l’information et disposent de moins de ressources pour prendre des mesures de prévention que les femmes sont plus exposées au virus du VIH. Les violences physiques et sexuelles qu’elles peuvent subir augmentent le risque d’exposition. Par ailleurs, les femmes vivant avec la VIH souffrent plus des conséquences de la stigmatisation.
Date:
Dans le cadre des célébrations autour de la Journée internationale de la Femme 2015 et de l’anniversaire des vingt ans de la Déclaration de Pékin, le Ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération et l’ONU Femmes ont organisé le 27 février un séminaire pour dresser un bilan des progrès réalisés et des perspectives en matière des droits des femmes au Maroc.