11
résultats trouvés
1 - 11 de 11 résultats
Date:
Le rapport ONU Femmes Maghreb 2017 – 2018 retrace les efforts du bureau multi-pays et ses partenaires au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Il met en évidence les réalisations et les avancées qui ont marqué ces deux années passées en matière de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, et présente les initiatives menées dans la région.
Date:
L'étude analyse Genre des textes juridiques et réglementaires relatifs aux instances de gouvernance des grandes entreprises publiques et privées a été conduite par le Ministère délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance (MAGG), avec l’appui de ONU Femmes, et a pour objet la réalisation d’une analyse genre des textes juridiques et...
Date:
L’enquête vise à explorer les représentations que se font les citoyens et citoyennes marocaines du concept de la Qîwamah, tout en mesurant l’impact de ces représentations sur leurs attitudes envers les relations entre les hommes et les femmes, ainsi que sur leurs pratiques quotidiennes dans l’espace familial. L’étude propose des recommandations visant à promouvoir l’atteinte des droits des femmes et l’égalité entre les sexes à la lumière des mutations sociales.
Date:
Le Rapport d’activité d’ONU Femmes Maghreb 2015-2016 retrace les actions du bureau multi-pays et ses partenaires au Maroc, en Algérie et en Tunisie pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes.
Date:
L’étude IMAGES sur « les masculinités et l’égalité des sexes » menée en 2016 dans la région Rabat-Salé-Kénitra, s’inscrit dans le cadre du programme« Hommes et Femmes pour l’égalité des sexes », mis en oeuvre par le Bureau régional d’ONU Femmes pour les Etats Arabes avec l’appui financier de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA). Cette étude, réalisée au même moment, en Egypte, au Liban et en Palestine, propose une lecture comparée de la vie des hommes - en tant que fils, maris et pères-, à la maison et au travail, dans la vie publique et privée, pour mieux comprendre comment ils perçoivent leur statut d’hommes et leurs attitudes et actions en faveur de l’égalité entre les sexes.
Date:
Ce manuel présente les différents éléments susceptibles de renforcer les capacités de ces communes en matière de constitution, de fonctionnement et de suivi des IEECAG. Il est conçu et présenté sous une forme accessible, dans laquelle, les élu-es et les cadres des communes et les repésentant-es de la société civile, peuvent puiser des informations, des démarches, des outils, pour faciliter l’opérationnalisation de leurs IEECAG.
Date:
Ce rapport relate en détails les avancées réalisées dans les différents domaines au cours de l’année et insiste sur les défis restant à relever. 2014 a été marquée par de grands progrès en matière de lutte pour l’égalité de sexes et l’autonomisation des femmes. ONU Femmes Maghreb s’est engagée aux côtés de différents acteurs en Algérie, au Maroc et en Tunisie et a largement contribué à ces évolutions.
Date:
Le suivi de l’adoption et de la mise en œuvre de la loi organique 02-12 relative aux nominations aux hautes fonctions, loi qui consacre les principes constitutionnels du mérite, de la transparence, de l’égalité de chances et de la reddition des comptes, constitue un exemple éloquent de dysfonctionnement qui se traduit par la sous-représentation des femmes aux postes de décision. Cette étude analyse la loi organique et émet des recommandations pour un plaidoyer efficace pour l’accès des femmes aux hautes fonctions.
Date:
La ville est censée être émancipatrice, brisant les comportements traditionnels et permettant la libération des contraintes. Elle ouvre aux femmes des opportunités en termes de conditions de vie, d’accès à l’eau, aux soins, à une éducation de qualité, à l’emploi rémunéré, au transport et à la mobilité. Mais la ville peut également générer la violence et l’insécurité et dont les femmes sont, le plus souvent, victimes.
Date:
La redevabilité sociale orientée par les droits humains cherche à impliquer la société dans les affaires de l’Etat et de la communauté. Elle s’intéresse aux spécificités de l’offre des biens et services publics par l’Etat et les aspects qui touchent l’intérêt commun et les considérations à moyen et long terme. Plusieurs facteurs et conditions sont nécessaires pour garantir le succès de la pratique de la redevabilité sociale : on peut signaler une participation large et effective, la vigilance et la multiplication des acteurs, la présence du regard externe et la prise en compte des intérêts des différents parties concernées ainsi que leur adhésion et d’appropriation des projets et des dispositifs de redevabilité sociale. Les meilleures stratégies favorables à son développement sont celles qui de manière simultanée insistent sur la participation citoyenne, la mise en œuvre des règles et l’amélioration de la performance.