8
résultats trouvés
1 - 8 de 8 résultats
Date:
Les États sont tenus en droit international de traiter du problème de la violence à l’égard des femmes. Il leur est demandé de faire preuve de la diligence voulue pour prévenir les actes de violence à l’égard des femmes, d’enquêter sur ces actes, de poursuivre et de sanctionner leurs auteurs et de fournir réparation et assistance aux victimes. Des instruments internationaux et régionaux relatifs aux...
Date:
Sans une législation exhaustive, il n’est pas possible d’agir effectivement et de manière coordonnée contre la violence dont les femmes sont victimes. En droit international, les Etats sont tenus sans doute possible d’adopter et d’appliquer une législation interdisant toutes les formes de violence à l’encontre des femmes et d’en assurer le suivi. Depuis une vingtaine d’années, de nombreux Etats ont adopté...
Date:
Statistiques des sections de la justice de la famille Année 2015 - Arabe
Date:
Rapport d'activité de la justice de la famille 2014 - Arabe
Date:
Statistiques des sections de la justice de la famille Année 2014 - Arabe
Date:
Dans le cadre de l’intégration de l’approche Genre dans la production des indicateurs statistiques ainsi que des études approfondies relatives à la situation des femmes en Tunisie, l’Institut National de la Statistique (INS), avec l’appui d’ONU Femmes, a mis en œuvre un programme d’analyse approfondie «genre » des données disponibles ainsi qu’un mécanisme de suivi « Genre » annuel selon les standards internationaux.
Date:
Les résultats de l’étude sur les inégalités et la discrimination à l’encontre des femmes et des filles dans la législation tunisienne, réalisée dans le contexte de la nouvelle Constitution de 2014 qui consacre l’égalité des citoyens et citoyennes, viennent d’être publiés. L’analyse des inégalités s’est faite à quatre niveaux législatifs : politique, civil et familial, de la sûreté ainsi qu’économique et social.
Date:
Cette étude diagnostic conduite en 2015 actualise les données relatives aux acteurs de la prise en charge des mères célibataires et de leurs enfants au Maroc. L’analyse du cadre d’intervention et de la relation entre les acteurs institutionnels et de la société civile révèle la lourde charge assumée par les associations pour la prise en charge des populations de mères célibataires. L’étude offre également une étude approfondie de 15 associations intervenant au Maroc pour la protection et la prise en charge des mères célibataires et de leurs enfants qui permet d’appréhender les approches et stratégies développées par la société civile, ainsi que la multitude d’intervenants, leurs difficultés, et leurs caractéristiques.