7
résultats trouvés
1 - 7 de 7 résultats
Date:
Le Ministère de l’Economie et des Finances (Direction des Etudes et des Prévisions Financières), en partenariat avec ONU Femmes et avec l’appui de l’Agence Française de Développement et de l’Union Européenne, a mené une étude portant sur « l’Analyse genre de la contribution de l’utilisation de la main d’œuvre à l’amélioration du niveau de vie : Analyse rétrospective et prospective à la lumière des recommandations du Nouveau Modèle de Développement ».
Date:
Ce manuel présente les différents éléments susceptibles de renforcer les capacités de ces communes en matière de constitution, de fonctionnement et de suivi des IEECAG. Il est conçu et présenté sous une forme accessible, dans laquelle, les élu-es et les cadres des communes et les repésentant-es de la société civile, peuvent puiser des informations, des démarches, des outils, pour faciliter l’opérationnalisation de leurs IEECAG.
Date:
L’objectif principal de cette étude est d’apporter quelques éclairages sur le travail des femmes en milieu rural et leur accès à la protection sociale en Tunisie. Il s’agira notamment d’identifier les principaux freins à l’accès au système de protection sociale chez les femmes actives en milieu rural. Il s’agira également de mieux comprendre le rapport de la femme active au système de protection sociale dans les zones rurales de la Tunisie.
Date:
Dans le cadre de l’intégration de l’approche Genre dans la production des indicateurs statistiques ainsi que des études approfondies relatives à la situation des femmes en Tunisie, l’Institut National de la Statistique (INS), avec l’appui d’ONU Femmes, a mis en œuvre un programme d’analyse approfondie «genre » des données disponibles ainsi qu’un mécanisme de suivi « Genre » annuel selon les standards internationaux.
Date:
Les résultats de l’étude sur les inégalités et la discrimination à l’encontre des femmes et des filles dans la législation tunisienne, réalisée dans le contexte de la nouvelle Constitution de 2014 qui consacre l’égalité des citoyens et citoyennes, viennent d’être publiés. L’analyse des inégalités s’est faite à quatre niveaux législatifs : politique, civil et familial, de la sûreté ainsi qu’économique et social.
Date:
La redevabilité sociale orientée par les droits humains cherche à impliquer la société dans les affaires de l’Etat et de la communauté. Elle s’intéresse aux spécificités de l’offre des biens et services publics par l’Etat et les aspects qui touchent l’intérêt commun et les considérations à moyen et long terme. Plusieurs facteurs et conditions sont nécessaires pour garantir le succès de la pratique de la redevabilité sociale : on peut signaler une participation large et effective, la vigilance et la multiplication des acteurs, la présence du regard externe et la prise en compte des intérêts des différents parties concernées ainsi que leur adhésion et d’appropriation des projets et des dispositifs de redevabilité sociale. Les meilleures stratégies favorables à son développement sont celles qui de manière simultanée insistent sur la participation citoyenne, la mise en œuvre des règles et l’amélioration de la performance.