11
résultats trouvés
1 - 11 de 11 résultats
Date:
Le Ministère de l’Economie et des Finances (Direction des Etudes et des Prévisions Financières), en partenariat avec ONU Femmes et avec l’appui de l’Agence Française de Développement et de l’Union Européenne, a mené une étude portant sur « l’Analyse genre de la contribution de l’utilisation de la main d’œuvre à l’amélioration du niveau de vie : Analyse rétrospective et prospective à la lumière des recommandations du Nouveau Modèle de Développement ».
Date:
Le rapport ONU Femmes Maghreb 2017 – 2018 retrace les efforts du bureau multi-pays et ses partenaires au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Il met en évidence les réalisations et les avancées qui ont marqué ces deux années passées en matière de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, et présente les initiatives menées dans la région.
Date:
Ce manuel présente les différents éléments susceptibles de renforcer les capacités de ces communes en matière de constitution, de fonctionnement et de suivi des IEECAG. Il est conçu et présenté sous une forme accessible, dans laquelle, les élu-es et les cadres des communes et les repésentant-es de la société civile, peuvent puiser des informations, des démarches, des outils, pour faciliter l’opérationnalisation de leurs IEECAG.
Date:
Ce rapport s’inscrit dans le cadre du projet “Mixité et leadership au Maghreb et au Machrek”, il a pour objectif de présenter les résultats d’une analyse exploratoire des inégalités professionnelles entre les hommes et les femmes dans la fonction publique en Tunisie. Les résultats de l’étude permettront d’identifier les facteurs profonds qui seraient susceptibles d’engendrer les inégalités...
Date:
Dans le cadre de l’intégration de l’approche Genre dans la production des indicateurs statistiques ainsi que des études approfondies relatives à la situation des femmes en Tunisie, l’Institut National de la Statistique (INS), avec l’appui d’ONU Femmes, a mis en œuvre un programme d’analyse approfondie «genre » des données disponibles ainsi qu’un mécanisme de suivi « Genre » annuel selon les standards internationaux.
Date:
La publication “Guide pour les organismes de gestion des élections en matière de promotion de l'égalité de genre et de participation des femmes", produit conjointement par ONU Femmes et le PNUD, attire l'attention sur le rôle des organismes de gestion électorale (OGE) en vue d'encourager la participation de femmes aux différentes étapes du cycle électoral.
Date:
L’argumentaire « Pour une démocratie paritaire », réalisé par le Mouvement pour la démocratie paritaire, vise à susciter le débat autour de questions décisives pour la démocratie et le projet de société moderne et ouverte. Il vise également à expliquer les fondements éthiques et démocratiques des politiques de discrimination positive en matière d’accès des femmes aux instances électives et comment ils peuvent briser le cercle vicieux des inégalités.
Date:
L’étude « L’impact du système électoral sur la représentation politique des femmes au niveau local et régional », réalisée par le Mouvement pour la Démocratie Paritaire, présente une évaluation du mode de scrutin actuel pour contribuer à la mise en place d’un mode de scrutin favorisant l’accès des femmes aux mandats électifs et à l’élaboration d’un code électoral prenant en considération les critères de bonne gouvernance.
Date:
Ce guide ambitionne de contribuer à la conception d’un mode de scrutin approprié à la représentativité paritaire des hommes et des femmes au niveau local et régional au Maroc. Ayant un caractère didactique et informatif, il s’adresse aux femmes en général, et à celles exerçant une activité politique représentative locale ou nationale.
Date:
La redevabilité sociale orientée par les droits humains cherche à impliquer la société dans les affaires de l’Etat et de la communauté. Elle s’intéresse aux spécificités de l’offre des biens et services publics par l’Etat et les aspects qui touchent l’intérêt commun et les considérations à moyen et long terme. Plusieurs facteurs et conditions sont nécessaires pour garantir le succès de la pratique de la redevabilité sociale : on peut signaler une participation large et effective, la vigilance et la multiplication des acteurs, la présence du regard externe et la prise en compte des intérêts des différents parties concernées ainsi que leur adhésion et d’appropriation des projets et des dispositifs de redevabilité sociale. Les meilleures stratégies favorables à son développement sont celles qui de manière simultanée insistent sur la participation citoyenne, la mise en œuvre des règles et l’amélioration de la performance.