7
résultats trouvés
1 - 7 de 7 résultats
Date:
Le Rapport d’activité d’ONU Femmes Maghreb 2015-2016 retrace les actions du bureau multi-pays et ses partenaires au Maroc, en Algérie et en Tunisie pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes.
Date:
Ce manuel présente les différents éléments susceptibles de renforcer les capacités de ces communes en matière de constitution, de fonctionnement et de suivi des IEECAG. Il est conçu et présenté sous une forme accessible, dans laquelle, les élu-es et les cadres des communes et les repésentant-es de la société civile, peuvent puiser des informations, des démarches, des outils, pour faciliter l’opérationnalisation de leurs IEECAG.
Date:
Dans le contexte tunisien, la justice transitionnelle crée un espace pour la négociation de questions politiques et sociales afin d’apporter des solutions aux causes des conflits. De ce fait, la participation active de la femme et l’intégration de l’égalité de genre depuis les premières étapes est primordiale. Pourtant, les femmes dans les contextes de conflits se voient souvent exclues des processus formels de leurs...
Date:
Dans le cadre de l’intégration de l’approche Genre dans la production des indicateurs statistiques ainsi que des études approfondies relatives à la situation des femmes en Tunisie, l’Institut National de la Statistique (INS), avec l’appui d’ONU Femmes, a mis en œuvre un programme d’analyse approfondie «genre » des données disponibles ainsi qu’un mécanisme de suivi « Genre » annuel selon les standards internationaux.
Date:
Ce rapport relate en détails les avancées réalisées dans les différents domaines au cours de l’année et insiste sur les défis restant à relever. 2014 a été marquée par de grands progrès en matière de lutte pour l’égalité de sexes et l’autonomisation des femmes. ONU Femmes Maghreb s’est engagée aux côtés de différents acteurs en Algérie, au Maroc et en Tunisie et a largement contribué à ces évolutions.
Date:
La redevabilité sociale orientée par les droits humains cherche à impliquer la société dans les affaires de l’Etat et de la communauté. Elle s’intéresse aux spécificités de l’offre des biens et services publics par l’Etat et les aspects qui touchent l’intérêt commun et les considérations à moyen et long terme. Plusieurs facteurs et conditions sont nécessaires pour garantir le succès de la pratique de la redevabilité sociale : on peut signaler une participation large et effective, la vigilance et la multiplication des acteurs, la présence du regard externe et la prise en compte des intérêts des différents parties concernées ainsi que leur adhésion et d’appropriation des projets et des dispositifs de redevabilité sociale. Les meilleures stratégies favorables à son développement sont celles qui de manière simultanée insistent sur la participation citoyenne, la mise en œuvre des règles et l’amélioration de la performance.