Renforcement de l’échange régional autour de la Budgétisation Sensible au Genre

Date : mardi 4 août 2015

ONU Femmes a initié une série d'ateliers de renforcement des capacités en matière de Budgétisation Sensible au Genre (BSG) à Rabat.

Le premier atelier, tenu les 20 et 21 janvier, visait à promouvoir l'échange et le partage d'expériences en matière de BSG entre les pays de la région MENA. Ont assisté à cet atelier des participant-e-s de l'Algérie, Bahreïn, Égypte, Iraq, Jordanie, Libye, Maroc, Palestine, Tunisie et Yémen, représentant les ministères des Finances, ministères du Plan, les institutions de la Statistique, ainsi que quelques départements sectoriels tels que les ministères de la Santé.

Les résultats de l'atelier indiquent l’opportunité d'établir une plateforme pour un partage et un apprentissage mutuel en faveur de la mise en œuvre de la BSG, notamment, à travers le Centre d’Excellence de la BSG, crée au Maroc au niveau du Ministère de l’Economie et des Finances. Dans ce sens, ONU Femmes a lancé l'élaboration d'un rapport régional qui vise à capitaliser les expériences des pays arabes tout en soulignant les lacunes en termes de financement pour l’égalité des sexes. Ce rapport permettra d’enrichir le débat de la communauté internationale en faveur de la prise en compte de l’égalité dans les stratégies de financement des nouveaux Objectifs de Développement Durable de l’après 2015.

Deux autres ateliers ont été organisés respectivement avec le Ministère de la Solidarité, de la Femme, la Famille et du Développement Social (26-27 janvier), et la Direction Générale des Collectivités Locales (28-29 janvier). Chaque atelier a regroupé les responsables de la planification au sein des différentes directions programmatiques ; les représentant-e-s des mécanismes spécifiques en charge de l’intégration transversale de l’égalité ; et les responsables de l’élaboration et du suivi du budget du département. Ces formations ont été une occasion d’initier les participant-e-s aux concepts de la BSG ; ainsi que d’évaluer le degré d'alignement des budgets respectifs de ces deux départements avec ses politiques et ses stratégies.