Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Seize jours d'activisme contre la violence de genre

Algérie: Rencontre nationale MSNFCF-ONU Femmes

Date : mardi 15 décembre 2015

Le 5 décembre dernier s’est tenue, à Alger – hôtel Mercure – une Rencontre nationale organisée par le Ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, en partenariat avec l’ONU Femmes, autour de la thématique de la réinsertion socioprofessionnelle des femmes en difficulté sociale, notamment de celles victimes de violences. 


Affiche de la campagne, signée par la Ministre. Photo: Chibane Photography
Affiche de la campagne, signée par la Ministre. Photo: Chibane Photography

Cette rencontre – s’inscrivant dans le cadre du Programme de renforcement de l’effectivité de l’égalité des droits entre les hommes et les femmes en Algérie (2014-2018), soutenu par le Gouvernement de la Belgique – fut l’occasion pour le Gouvernement d’exprimer son engagement dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes et de s’inscrire dans les 16 jours d’activisme de la campagne internationale 2015 « Tous UNiS contre la violence à l’égard des femmes ».

Cette rencontre était présidée par Mme Mounia Meslem, Ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme. Etaient présents, S.E.M. Frédéric Meurice, Ambassadeur du Royaume de Belgique en Algérie, Imane Hayef, Coordinatrice nationale ONU Femmes des Programmes Pays – Algérie et des représentant(e)s des équipes multidisciplinaires des Directions de l’Action Sociale et de la Solidarité (DASS) de 30 wilayas, qui abritent en leur sein des dispositifs assurant l’écoute, le conseil et l’orientation des femmes victimes de violences. Il convient d’ailleurs de souligner que ces équipes multidisciplinaires des DASS ont bénéficié d’un cycle de formation visant à l’amélioration de leurs compétences en matière d’écoute, de conseil et de prise en charge des femmes victimes de violences, au cours de l’année 2014, dans le cadre d’un programme de coopération entre le Ministère sus-cité et l’ONU Femmes. A l’occasion de cette rencontre nationale, un guide – « Guide pour une meilleure réinsertion professionnelle de la femme » – faisant la synthèse de l’ensemble des dispositifs d’aide à la réinsertion socioprofessionnelle, en direction des femmes en difficulté sociale, fut présenté. La Ministre a ainsi insisté sur le fait que « cette publication permettra aux professionnels d’intervenir en temps réel dans le cadre des différents programmes recommandés par le Chef de l’Etat ». Ce guide, a ajouté la Ministre, est une bonne initiative, laquelle se verra « concrétisée incessamment sur le terrain ». 

La Ministre Mounia Meslem. Photo: ONU Femmes Algérie.
La Ministre Mounia Meslem. Photo: Chibane Photography. 

La Ministre a également profité de cette rencontre avec les DASS pour souligner la nécessité, pour chaque acteur intervenant dans l’accompagnement des femmes en difficulté sociale, notamment des femmes victimes de violences, de mener une action commune et de conjuguer les efforts de chacun. Une telle participation collective serait, en effet, d’autant plus profitable que « les droits des femmes sont garantis par la Constitution » et que l’Algérie figure parmi les pays « disposant d’un système social important et diversifié » et « qui s’appuie fortement (…) sur l’investissement dans la ressource humaine et la valorisation du travail ». La Ministre a, par ailleurs, tenu à remercier de vive voix l’ONU Femmes pour son appui majeur – tant technique et financier, qu’en termes de formations dispensées à des hauts représentants étatiques – apporté aux institutions nationales sur la question de l’autonomisation des femmes, de l’égalité des sexes et, plus particulièrement, de la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles. Cette rencontre qui a vu une forte présence des médias – tant la presse écrite que les médias audiovisuels – se clôtura enfin par une « séance photos » et non des moindres : la Ministre inaugurant, par sa signature, une affiche artistique avec le slogan de la campagne internationale 2015 « Tous UNiS contre la violence à l’égard des femmes », suivie par S.E.M. Frédéric Meurice, l’ensemble des représentants des DASS et autres participant(e)s, parmi lesquels figuraient des hommes. Puis, une photo avec la Ministre, entourée des représentant(e)s des DASS, vêtus de leurs écharpes orange et brandissant leur pancarte orange sur lesquelles figurait le nom de leur wilaya respective fut immortalisée. 

Photo finale de la Ministre Mounia Meslem avec les représentants des DASS. Photo: Chibane Photography
Photo finale de la Ministre Mounia Meslem avec les représentants des DASS. Photo: Chibane Photography

En conclusion, ce que l’on retiendra de cette rencontre, c’est qu’en plus d’avoir été un succès, tant auprès des institutions que des médias, un constat s’impose désormais : l’Algérie s’ « orange », le processus est en marche et ce n’est là qu’un début. Preuve à l’appui : l’adoption à l’unanimité le jeudi 10 décembre dernier, au Conseil de la Nation, du projet de loi portant amendement du Code pénal en matière de violences commises à l’égard des femmes, cette victoire pour la femme algérienne est d’autant plus mémorable qu’elle intervient le jour de la clôture des 16 jours d’activisme de la campagne internationale « Tous UNiS contre la violence à l’égard des femmes » 2015.