Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Algérie : sensibiliser les médias pour produire un discours médiatique exempt de stéréotypes sexistes

Assurer la production d’un discours médiatique exempt de stéréotypes sexistes, tel était l’objectif d’une rencontre de sensibilisation à la question du genre organisée par le Ministère de la Communication et ONU Femmes au profit des professionnels des médias algériens.

Date : jeudi 15 décembre 2016

C’est au Centre International de Presse d’Alger que les 25 participants et participantes se sont réunis le 21 novembre pour cette première rencontre. Représentant la presse écrite, les radios nationales (chaine I, II et III et Radio Culture), les radios locales d’Alger, Radio Bahdja, Jil FM, Bouira, Boumerdès, Blida et Tizi Ouzou, l’Agence Nationale de Presse (APS) ainsi que la chaine nationale de télévision ENTV, ce groupe de professionnels des médias a bénéficié d’une formation de sensibilisation à la question du genre, animée par la sociologue et experte en genre et développement et en analyse des politiques publiques, Farida Osmani.

Algerie formation ONU Femmes pour les médias

Insistant sur la nécessité de l’implication effective des professionnels des médias dans les questions de l’égalité des sexes, Farida Osmani présente cette session comme « une étape préliminaire et indispensable pour la compréhension par l’ensemble des professionnels des médias du concept de genre » qu’elle définit comme une construction sociale qui attribue des rôles, tâches et caractéristiques à chaque sexe. Le but de cette rencontre était donc de permettre d’appréhender le genre comme un outil d’analyse égalitariste et de mieux comprendre son contexte d’émergence.

Organisée dans le cadre du programme « Taf’il » sur le renforcement de l’effectivité de l’égalité entre les femmes et les hommes en Algérie, signé entre le gouvernement Algérien et ONU Femmes le 22 Juillet 2015 et notamment mis en œuvre en partenariat avec le Ministère de la Communication, cette rencontre est la première d’un cycle qui couvrira plusieurs régions, avec pour objectif d’impliquer également les organes de presse et de médias régionaux dans la réflexion visant à produire des discours exempts de stéréotypes sexistes.

La session d’Alger a permis aux journalistes de partager les contraintes relatives à l’exercice de leur métier et de discuter des problématiques telles que la représentation de la femme dans les productions audiovisuelles et l’institutionnalisation de l’approche genre pour lutter contre les inégalités.

Ce cycle de rencontres, qui s’étendra jusqu’au premier semestre 2017, vise à  aboutir à des recommandations réalistes et pertinentes qui contribueront aux côtés du Ministère de la Communication et des organes publics spécialisés tel que l’ARAV (Autorité de régulation de l'audiovisuel), à encourager et assurer la production d’un discours médiatique exempt de stéréotypes sexistes.