ONU FEMMES renforce les capacités de la société civile tunisienne sur la Gestion Axée sur les Résultats

Avec la contribution du gouvernement de la République de Finlande, ONU Femmes a organisé, le 19 et le 20 Janvier à Tunis, une formation qui vise à introduire le concept de la gestion axée sur les résultats aux représentants et représentantes de la société civile en Tunisie.

Date : vendredi 3 février 2017

La gestion axée sur les résultats (GAR) constitue, depuis la déclaration de Paris en 2005, un outil garantissant l’efficacité de l’aide au développement international. La formation a compris une introduction à l’approche basée sur les droits de l’homme et le concept du genre, suivie par des sessions sur l’analyse causale, l’étude de la chaine des résultats, ainsi que les critères de l’identification des résultats. Le formateur Rachid Amri, chargé de suivi et d’évaluation à l’UNICEF Maroc, a expliqué que : « la gestion axée sur les résultats est une culture qu’il faut diffuser aux partenaires pour l’implémentation des programmes. Introduire ce concept est de double intérêt, d’abord pour les partenaires eux-mêmes mais aussi pour les Nations Unies, l’objectif étant de mettre en œuvre des projets efficaces et basés sur les résultats. »

Ainsi, les participants ont pu discuter les principaux concepts de la GAR notamment les risques et indicateurs qui constituent des éléments et des outils nécessaires pour l’implémentation efficace des projets. Les études des cas et les exercices pratiques dans chaque étape de la formation ont renforcé les capacités des participants à mieux saisir les différents aspects de cette approche. Saloua Ghrissa, Directrice exécutive de l’Association Droit à la Différence, a déclaré à la fin de la session qu’elle trouvait cette méthode pertinente et qu’elle l’appliquerait dorénavant aux projets de l’association. De même, Asma Tlili, Coordinatrice de projets de l’Association Tounissiet, a ajouté que la GAR faciliterait la formulation des projets.

Les participant-e-s qui ont bénéficié de cette formation auront une nouvelle perspective de réalisation des projets au sein de leurs associations, qui sera basée sur les résultats plutôt que sur les activités dans l’élaboration, l’implémentation et la capitalisation.