Algérie: Nouvelle avancée dans l’institutionnalisation du genre dans la politique de formation de l’action sociale : un module spécifiquement axé sur la violence à l’égard des femmes et des filles vient enrichir le cursus de formation du personnel spécialisé de l’action sociale

Date : mardi 16 mai 2017

Le Ministère de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme (MSNFCF) organise, en partenariat avec ONU FEMMES ( Entité des Nations Unies pour l’Autonomisation des femmes et l’Egalité des sexes) le 18 mai 2017 (de 8h30 à 12h30),  au  Centre National de Formation des Personnels Spécialisés (CNFPS) à Birkhadem (Alger) , une journée d’information sur les actions entreprises par le Ministère, en coopération avec ONU Femmes, autour de l’amélioration de la qualité des services de l’action sociale (en particulier les DASS) en direction des Femmes vulnérables et en particulier les femmes victimes de violences  et  sur la politique de formation des professionnels de l’action sociale ; politique qui se propose d’adopter une approche genre, par l’intégration dans les programmes de la formation continue et initiale d’un module de formation spécifiquement centré sur « l’écoute, l’accompagnement et la prise en charge des femmes/ filles  victimes de violence ».

Elaboré dans le cadre du programme de coopération Taf ‘il, mené en partenariat avec ONU Femmes, ce module a été conçu par une équipe d’expert/es d’un bureau d’études national, et auquel le CNFPS a activement collaboré.  Cette institutionnalisation du genre dans le domaine de la formation liée à l’action sociale comptera parmi les rares expériences de ce type menées dans la région Afrique du Nord et Moyen Orient.

Sa conception s’est basée sur une analyse préalable des besoins en formation avec les parties prenantes (2015-2016),  et il est destiné aux étudiants de fin de cycle des deux centres de formations, CNFPS et CNFPH (centre national de formation des personnels spécialisés /et Handicapés sous tutelle de MSNFCF) ; Il vise à pérenniser l’important programme de formation déjà réalisé (entre 2014 et 2016) auprès des personnels des Directions de l’action sociale et de la solidarité (DASS), dans le cadre de la coopération MSNFCF et ONU FEMMES,  et à contribuer à la durabilité des efforts menés dans le sens de l’amélioration de la qualité des services en direction des femmes et des filles victimes de violences et de la prévention et de la lutte contre cette violence.

Les médias sont cordialement invités à couvrir l’événement.